Alternance intégrative

Deux points forts : L'Alternance Intégrative et Les Actions Site Qualifiant, une modalité d'alternance innovante.

L’alternance intégrative

Chantal Cornier, dans son article « L’alternance intégrative, une notion fondamentale dans le processus de professionnalisation des travailleurs sociaux » précise :

Historiquement, la formation des travailleurs sociaux pose l’alternance comme principe.

L'alternance est un mode d'organisation de parcours formatifs qui articule explicitement plusieurs lieux, plusieurs temps, et plusieurs modalités d'apprentissage.

Tous les apprenants de l’IFME s’impliquent dans leur formation selon des modalités d’alternance :

  • Les étudiants en voie directe alternent entre l’IFME, les périodes de formations pratiques au sein de Sites Qualifiants et le travail personnel,
  • Les apprentis et salariés en contrat de professionnalisation s’impliquent également dans un processus d’alternance entre terrain employeur et IFME.

L’alternance intégrative est un processus de professionnalisation, qui articule :

  •  La pratique,
  •  Sa conceptualisation
  •  Ainsi que les différents intervenants

« L’alternance intégrative peut donc être définie comme la pédagogie de la confrontation. »

L’apprenant construit ses connaissances à partir des confrontations :

  • Entre savoir théorique et savoir expérientiel,
  • Entre représentations théoriques, représentations personnelles et réalité rencontrée.

À l’IFME deux modalités d’alternance sont proposées aux apprenants :

  • les stages « classiques », périodes de formation pratique individuelle,
  • les « Actions Site Qualifiant » (ou ASQ), périodes de formation pratique collectives, au cours desquelles les apprenants réalisent un projet ou un diagnostic social territorialisé à partir de la commande d’un site qualifiant.

Les principes du processus de mise en stage à l’IFME

Le processus de mise en stage est organisé en deux étapes 

1- La préparation de l’affectation en stage

L’IFME s’inscrit dans une obligation de moyens concernant l’orientation des apprenants vers des terrains professionnels correspondants aux attendus de leur formation. (Charte Alternance Intégrative)

Depuis septembre 2016, un dispositif et une équipe de professionnels dits d’Alternance Intégrative assurent des liens avec un réseau de sites qualifiants situés dans et hors département du Gard. L’équipe référente de l’Alternance Intégrative met en œuvre des démarches tout au long de l’année pour que les apprenants disposent de terrains professionnels pouvant les accueillir.

Les apprenants ne cherchent pas leurs stages seuls, car l’équipe a établi des liens avec le réseau de Site Qualifiant du territoire et organisé une démarche de recueil des offres de stage.

Ces liens se matérialisent par :

1- La connaissance de la capacité d’accueil de stagiaires

2- Une contractualisation pluriannuelle

L’équipe « référent Alternance Intégrative » s’assure de la révision régulière de la procédure de mise en stage.

L’attention porte sur plusieurs points :

  • La participation et de la responsabilité des apprenants dans le choix de leur stage parmi les offres proposées
  • Une recherche coordonnée d’offres disponibles auprès des Sites Qualifiants (éviter la démultiplication des demandes d’accueil)

Les séquences pédagogiques d’affectation des stages :

Plusieurs séquences pédagogiques d’affectation en stage sont programmées pour chaque promotion. Les apprenants s’inscrivent, en amont de ces séquences, sur une ou plusieurs offre(s) de stage.

Les séquences « d’affectation des stages » sont des séquences pédagogiques permettant une présentation des Sites Qualifiants accueillants et une régulation collective des voeux de stages.

Chacun vient confronter et articuler son parcours de formation rêvé individuellement à la réalité collective de l’offre de stages régulièrement déficitaire (argumentation en public, solidarité/concurrence, gestion des émotions, réactivité des apprenants, prises de décisions collectives, passages à l’acte individuels…)

2- La préparation du départ en stage

La préparation des apprenants à la définition d’un projet de stage.

La responsabilité de l’élaboration et de la formulation d’un projet de stage incombe à l’apprenant. L’apprenant est l’acteur de sa formation.

Le projet de stage est un outil de communication lisible et personnalisé.

?Pour cela il peut s’appuyer sur le soutien de son référent IFME (formateur référent, référent GSP….). Le référent IFME suit, conseille, exprime des préconisations pour soutenir l’apprenant dans le choix de son stage et dans l’élaboration de son projet de stage.

Le « pré »-projet  de stage est l’outil essentiel permettant à l’apprenant de préparer l’entretien introductif qu’il aura avec un professionnel du site qualifiant avant le démarrage de son stage. Il est adossé au référentiel de compétences (objectifs du stage), au parcours de l’apprenant (objectifs professionnels, ressources et difficultés à travailler lors du stage).

Le projet de stage est finalisé après la rencontre du ou des professionnels du site qualifiant. La rédaction du projet de stage permet d’ajuster le pré-projet de stage aux ressources et au contexte du site qualifiant.

Les matinées « mise en stage »

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’alternance intégrative et du partenariat tissé avec les Sites Qualifiants, l’IFME organise lors de chaque départ en stage (la première matinée du stage) une séquence d’information interactive à laquelle sont conviés : les tuteurs terrain du Site Qualifiant, les référents formateur IFME et chacun des apprenants.

Cette séquence à pour objet de répondre à toutes les questions concernant le stage et de rappeler à chacun :

  • Les objectifs et l’organisation du stage,
  • Les travaux en lien avec le stage,
  • La mise à disposition des outils d’évaluation du stage
  • L’importance de la visite de stage
  • L’importance des évaluations de stage
  • Les coordonnées des professionnels en cas de questions/problème durant le stage

Les Actions Site Qualifiant

Les « actions site qualifiant » (ASQ) sont une modalité d’alternance innovante expérimentée à l’IFME et proposée à nos étudiants depuis 5 ans.

Les ASQ :

  • impliquent un groupe d’étudiants dans la réalisation d’un projet collectif.
  • s’appuient sur la commande d’un Site Qualifiant.
  • s’appuient sur une problématique de terrain et concernant un territoire donné.

La gratification

Textes de référence

  • Loi du 10 juillet 2014 tendant au développement, à l’encadrement des stages et à l’amélioration du statut des stagiaires.
  • Décret du 27 novembre 2014 relatif à l’encadrement des périodes de formation en milieu professionnel et des stages.
  • Instruction interministérielle du 31 mars 2015 relative au nouveau cadre règlementaire de mise en œuvre de l'alternance intégrative pour les formations diplômantes du travail social.

Les référents lors du stage

 

 

Les Actions Site Qualifiant

L’intérêt pédagogique de cette expérimentation est d’ailleurs confirmé dans la réforme des Diplômes d’État d’Éducateur Spécialisé (DEES) et d’Assistant de Service social (DEASS) du mois d’Août 2018.

Désormais les textes réglementaires du DEES, par exemple, prévoient la « présentation d’un projet socio-éducatif à dimension culturelle, artistique... réalisé collectivement pendant la formation ».

  Pourquoi les Actions Site Qualifiant sont-elles une modalité d’alternance innovante ?

Innovante parce qu’elle implique un groupe d’étudiants dans la réalisation d’un projet collectif. Les ASQ sont donc une période de formation pratique vécue, partagée, organisée en collectif. Les étudiants apprennent à communiquer, à se partager le travail, à réguler les tensions, les conflits et s’enrichissent des questionnements, doutes, compétences de chacun.

Innovante parce qu’elle s’appuie sur la commande d’un Site Qualifiant. Les étudiants sont donc directement mis dans une posture de porteurs de projet. Les étudiants témoignent de leur sentiment de grande responsabilité, et de la nécessité de développer une capacité d’autonomie et un lien organisé et anticipé avec l’équipe de professionnels auteurs et garants de la commande.

Innovante, enfin, parce que les projets mis en œuvre s’appuient sur une problématique de terrain, ce qui permet à la fois de mobiliser les connaissances acquises dans le cadre de la formation théorique et d’appréhender les différentes questions d’actualité des établissements et services du territoire.

 

 Les points forts des Actions Site Qualifiant

Du côté des étudiants, cette modalité d’alternance permet aux étudiants d’articuler des concepts théoriques à l’action : il s’agit d’apprendre « de » et « par » l’action.

Les ASQ sont valorisées, comme une période de formation pratique.

Elles viennent compléter leur parcours d’acquisition de compétences par une expérience originale en situation professionnelle de travail.

Du côté des sites qualifiants, les institutions bénéficient de productions concrètes, présentées et restituées par les étudiants en fin d’ASQ (enquêtes de satisfaction des usagers ou partenaires, journées culturelles, diagnostic de territoire, films, outils de communication, outils d’évaluation, etc.). Ces productions seront utiles aux professionnels et publics accueillis.

Par ailleurs, les professionnels participent en tant que co-formateurs à la construction des compétences de leurs futurs collègues de travail.

 

  Concrètement

À partir de la commande d’un établissement ou d’un service social ou médico-social, les étudiants découvrent :

  • un projet associatif, un dispositif, des médiations ;
  • des publics (ressources/difficultés/problématiques) ;
  • un territoire et ses acteurs (ressources/freins) ;
  • des pratiques professionnelles et/ou bénévoles.

Pour mettre en œuvre cette commande, les étudiants vont s’impliquer :

  • dans la dynamique d’un projet ;
  • dans la dynamique d’un travail collectif (au sein du groupe d’étudiants + au sein de l’équipe qui accueille) ;
  • dans la dynamique d’un travail en partenariat et sur un territoire.

 

  Le suivi de ces Actions Site Qualifiant

Un double suivi est mis en place. À la fois par les professionnels du site qualifiant et les formateurs de l’IFME.

Au sein du site qualifiant, les professionnels assurent des points réguliers avec les étudiants pour accueillir le groupe et accompagner la réalisation de la commande passée.

À l’IFME, les formateurs accompagnent l’avancée du projet et la construction des compétences des étudiants au regard de leur référentiel de formation.

Une articulation entre l’expérience vécue en ASQ et les enseignements théoriques est mise en acte. Une visite par un formateur est programmée à mi-parcours ainsi qu’un bilan en fin d’action site qualifiant.

Pour les éducateurs spécialisés, une évaluation formative est organisée, 6 mois après la fin de l’action. En effet, les étudiants ont expérimenté des actions, des pratiques, l’évaluation permet de revenir sur leur vécu, sur leur expérience et de continuer à en tirer des connaissances, des apprentissages (praticien réflexif).

 

  L'expertise de l'IFME

Depuis 2016, plus de 200 étudiants (ME, ES et ASS) ont pu s’impliquer dans cette modalité d’alternance, une trentaine de sites qualifiants ont proposé des projets et manifestent leur intérêt chaque année.

Nous sommes donc passés de l’expérimentation à l’institutionnalisation de cette modalité d’alternance, valorisée aujourd’hui par les écrits de certification de nos étudiants.

 


  Pour approfondir

Un texte édité par le CAIRN dans le Sociographe N°39 de mars 2012 : LE SITE QUALIFIANT : UN PARTENARIAT « TRIPLEMENT GAGNANT »

 

Les anciens élèves en parlent

IFME