Les stages ERASMUS+ et International

Les stages ERASMUS+ et International 

De la présentation à l’accompagnement / Du départ au retour… comment ça marche ?

La présentation…

Nous programmons avec l’ensemble de nos étudiants Assistants de Service Social et Éducateurs Spécialisés première année, un temps afin de leur présenter les différentes démarches de la mobilité. Suite à cette séquence, nous demandons aux candidats d’élaborer un écrit motivant de leur démarche :

  • Pourquoi ce choix d’un stage à l’étranger ?
  • Comment cela s’inscrit dans son projet de formation ?
  • Comment a-t-il préparé ce projet ?
  • Quelles démarches a-t-il engagé notamment au plan financier ?
  • Quelles sont les attentes ?
  • Etc.

La commission…

À réception de ces candidatures, celles-ci sont soumises à une commission menée pour les membres de l’équipe pédagogique et du dispositif ERASMUS+ et International :

  • La responsable du dispositif ERASMUS+ et International,
  • La responsable du pôle POST-BAC,
  • Les responsables des filières concernées,
  • L’assistante pédago-administrative du dispositif.

La commission vient examiner chaque candidature. Elle communique par la suite ses décisions par écrit à l’ensemble des candidats.


L’accompagnement…

Les stages se déroulent en début de seconde année. Nous avons donc environ six mois pour l’organisation de ces différents départs. À cet effet, nous programmons avec les étudiants concernés des temps collectifs afin qu’ils puissent affiner leurs projets d’expérience professionnelle et qui sont orientés vers l’international.

 

C’est à l’issue de ces différentes rencontres collectives que les confirmations d’un éventuel projet de départ et d’un lieu de stage se détermineront. Plusieurs types de projet pourront être envisagés :

  • Soit un départ en Europe, dans le cadre d’ERASMUS+ ou hors Europe, vers des destinations qui seront proposées par l’IFME,
  • Soit un départ en Europe ou hors Europe sur proposition de l’un des étudiants candidats et validation par l’IFME.

 

Nous accompagnons nos étudiants durant la confection des différents dossiers, cela passe par le choix de la destination, la recherche d’un stage, l’élaboration du dossier de bourses avant, pendant et après départ, l’organisation du départ, les logements, l’établissement des conventions de stage…


Le départ…

Nous nous assurons toujours que les étudiants sont arrivés à bonne destination, qu’ils aient bien emménagé, que le stage ait bien démarré. Des points réguliers se font en distanciel avec les membres de l’équipe (courriel, visio…) afin de garder le lien. Nos étudiants ne sont jamais seuls dans ces aventures exceptionnelles !


Le retour…

De la même façon que pour le départ, nous veillons que nos étudiants soient bien rentrés à leur domicile. À la nouvelle rentrée scolaire, nous programmons une rencontre collective afin que chacun puisse partager son aventure. Nous mettons aussi au point une restitution de la mobilité pour l’ensemble des étudiants de l’établissement. Une jolie façon de transmettre le flambeau.

 

Ne stressez pas, une belle aventure vous attend, alors à vos candidatures !

 


 

Le dispositif de mobilité Erasmus+ de la région Occitanie

Dispositif de mobilité Erasmus+ pour les étudiants et les personnels de la filière sanitaire et sociale de la région Occitanie

 

  • Cadre général du dispositif

Un consortium a été créé entre la Région Occitanie d’une part et des Établissements d’Enseignement Supérieur des filières sanitaires et sociales de la région d’autre part, afin de mettre en place des projets favorisant les mobilités européennes des étudiants de ces filières.   

Un contrat financier est signé par la Région Occitanie et l’Agence Europe Éducation Formation France (autorité nationale du programme ERASMUS+). Il détermine le montant de la subvention ERASMUS+ allouée à la Région Occitanie pour la mise en œuvre du dispositif de mobilité étudiante.

  • Montant de la bourse attribuée par le consortium de la Région et l’agence Erasmus

Le montant total de la bourse est calculé sur la base de la durée du stage prévue par le contrat de formation pour les mobilités de stage signé par l’Établissement d’Enseignement Supérieur et la structure d’accueil. Il s’agit d’un montant maximum.

Le montant mensuel de la bourse (dénomme mensualité) est attribué par période d’un mois (30 jours) et est défini selon les destinations réparties en trois groupes pays conformément au guide programme ERASMUS+ :

Groupe 1

Pays membres du programme où le coût de la vie est plus élève

Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Liechtenstein, Luxemburg, Norvège, Royaume-Uni, Suède450

Groupe 2

Pays membres du programme où le coût de la vie est moyen

Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal400 

Groupe 3

Pays membres du programme où le coût de la vie est plus faible

Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, République de Macédoine du Nord, Pologne, Roumanie, République Tchèque, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Turquie400 

 

  • Montant de la bourse attribuée par le consortium de le Région et l’agence Erasmus pour les personnels

Le temps de voyage n’est pas comptabilisé dans la durée de la mobilité. La date de début de mobilité est le premier jour de présence obligatoire du participant dans l’organisme d’accueil. La date de fin de mobilité est le dernier jour de présence obligatoire du participant dans l’organisme d’accueil.

Le montant journalier de la bourse est défini selon les destinations réparties en quatre groupes pays en fonction du coût de la vie conformément au guide programme ERASMUS+:

Groupe 1

Pays membres du programme où le coût de la vie est plus élève

Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Liechtenstein, Luxemburg, Norvège, Royaume-Uni, Suède119 

Groupe 2

Pays membres du programme où le coût de la vie est moyen

Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal106 

Groupe 3

Pays membres du programme où le coût de la vie est plus faible

Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, République de Macédoine du Nord, Pologne, Roumanie, République Tchèque, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Turquie92 

 

  •  « Aide au transport » attribuée aux étudiants bénéficiaires de la bourse de stage

En complétement de la bourse ERASMUS+, la Région Occitanie étend son intervention sur la prise en charge des frais de déplacements (aller-retour) liés à la réalisation de stage en France, aux déplacements à l’étranger pour les bénéficiaires de la bourse de stage  ERASMUS+. La participation de la Région correspond à un forfait de 380 € pour les pays éligibles au programme ERASMUS+.

Cette «aide au transport» concerne exclusivement les bénéficiaires de la bourse de stage ERASMUS+.


Télécharger le document pour les étudiant·es : 

 

Télécharger le document pour les personnels : 

Visitez le Campus

Actualité

L'actualité de l'IFME

Les anciens élèves en parlent

IFME